Les coulisses d’un tournage participatif

VPP_8787-1280x855.jpg

Quand la Fève se fait tout un film

Un film court présentant la nouvelle monnaie locale de l’aire toulonnaise va bientôt être en ligne. Voici donc les indiscrétions des coulisses d’un tournage pas comme les autres.



Une équipe immédiatement soudée

Nos posts sur la page Facebook ont été productifs puisque beaucoup ont répondu présents à notre appel. Des amis, des curieux et même des internautes se sont proposés pour apporter une aide précieuse au bon déroulement de ce tournage. Nous nous sommes donc tous retrouvés pour la première journée à Sôlleil’O. C’est un lieu absolument magique ; un terrain d’expérimentation et d’apprentissage pour les candidats à la transition écologique. Nicolas Bellaiche est réalisateur, et c’est avec une main de maître qu’il a su guider et donner les consignes aux comédiens et à son cadreur Julien Bedos, tout en s’occupant de la prise de son.

La deuxième journée de tournage s’est quant à elle déroulée dans le Domaine La Marseillaise qui nous a très gentiment ouvert ses portes. Là encore, le cadre était absolument parfait, même si la météo a tenté d’assombrir notre moral… en vain. En effet, chaque intervenant s’improvisant acteur, accessoiriste, maquilleur, s’occupant du repérage ou des costumes, a mis tout son cœur à l’ouvrage dans une atmosphère bon enfant et particulièrement conviviale pour ce tournage hors norme !


Les premières retombées de la future monnaie

Elle n’existe pas encore, mais les premiers effets se sont déjà fait sentir. Oui, c’est grâce à la Fève que nous avons tous pu nous rencontrer, chacun venant d’horizons différents, mais unis par un projet commun. Si l’ambiance était studieuse, on retiendra surtout une multitude de petits moments ; des rires polis se transformant en fous rires en fin de tournage, des petits plats faits maison sur cette grande table en bois, et des rencontres improbables autour d’un verre de vin.

Les discussions passionnées cessaient dès que Nicolas demandait le silence complet sur le plateau, et reprenaient de plus belle dès que le mot « coupé » résonnait.


Le financement participatif

Si chacun se sentait si impliqué, c’est parce qu’il connaissait l’impact qu’aura cette vidéo lorsqu’elle sera diffusée. En effet, elle viendra soutenir et expliquer les valeurs de notre monnaie locale citoyenne La Fève sur la plateforme de financement participatif HelloAsso dès le 16 avril.

Un stand sera d’ailleurs tenu lors de la 13ème foire artisanale, biologique et équitable de la Farlède les 14 et 15 avril, où nous vous expliquerons le projet en détail. Et, déjà, vos participations seront prises en compte puisqu’il sera possible de participer à notre crowdfunding en réglant par chèque.

Cet argent nous servira à franchir une nouvelle étape pour toutes les tâches qui restent à accomplir pour que la Fève soit une monnaie parfaitement organisée et maîtrisée. Mais aussi pour que ces petits moments de grâce que nous avons connus durant ces trois jours soient partagés à plus grande échelle, à celle de l’aire toulonnaise dans sa globalité.

Avatar

MLC MAIO - La Fève


2 commentaires

  • Avatar
    manac'h

    19 avril 2018 at 20 h 45 min

    Beau travail,et dans une ambiance dés plus sympathique. Vivement la prochaine !

    Répondre

    • Avatar
      MLC MAIO - La Fève

      19 avril 2018 at 22 h 10 min

      Merci beaucoup, c’était intense et une sacré organisation, un grand merci à Nicolas Bellaiche et Julien Bedos pour leur super boulot, et à tous les acteurs, participants et organisateurs pour avoir contribué à sortir ce petit film dont nous sommes bien fiers !

      Répondre

Répondre à MLC MAIO - La Fève Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.