Journée « Collectivités & monnaies locales complémentaires »

Aujourd’hui en France des initiatives se développent, plus de 45 monnaies locales sont en circulation

Christiane Bouchart

Premier retour sur la journée « collectivités & monnaies locales complémentaires » à Strasbourg le 23 mai!

Cette rencontre coorganisée par le RTES, le Mouvement SOL et Coreum, a été accueillie par la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg et réuni plus de 80 participants.

Retrouvez dès à présent plusieurs documents

Un beau chemin parcouru

Christiane Bouchart, présidente du RTES, est revenue lors de son intervention introductive, sur le chemin parcouru ces dernières années :

 » les MLC étaient encore très largement perçues il y a peu comme marginales et anecdotiques. Nous n’étions qu’une poignée d’élus à soutenir les 1ères expérimentations il y a une quinzaine d’années, dans des conditions parfois difficiles. Aujourd’hui, des collectivités de plus en plus nombreuses accompagnent ces initiatives, et sont même parfois à l’origine de la création […]

Le développement de ces nouvelles formes d’échanges est d’ailleurs un phénomène mondial qui s’est accéléré à la faveur des crises financières dont la plus importante celle des subprimes de 2008, suivies par celles des dettes souveraines en 2009-2010 ou encore celle de la Grèce. […]

On compte plus de 5000 initiatives monétaires à travers le monde et il ne s’agit pas d’un effet de mode puisque le WIR créé durant la crise de 1929 existe toujours.

Aujourd’hui en France des initiatives se développent, plus de 45 monnaies locales sont en circulation, je ne vais pas les citer toutes car je vais en oublier mais seulement ici le Stuck sur ce territoire, et elles agissent sur des territoires de tailles différentes départementales voire régionales. » .

Elle a présenté ensuite les principaux intérêts d’une monnaie locale complémentaire, à savoir :

  • favoriser les échanges entre acteurs économiques et avec les citoyens,
  • promouvoir des démarches locales,
  • être un instrument de la démocratie locale,
  • être partie prenante d’une politique publique locale.

Retrouvez ici l’intégralité de l’intervention de Christiane Bouchart.

Source : rtes.fr

Avatar

MLC MAIO - La Fève


Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.