Préparer le monde d’après

1 avril 2020par MLC La Fève0
PhilippeDerudder_2014_small.jpg

Message de Philippe Derudder

Fin mars, Philippe Derudder, auteur engagé dans la recherche des solutions alternatives afin de mettre l’économie au service de l’homme et de la planète, acteur incontournable des monnaies locales, écrit au Président de la République M. Macron pour demander un soutien des monnaies locales.
Nous partageons ici son message pour que nous soyons nombreux à le relayer, afin de préparer au mieux la crise financière dont la pandémie du COVID-19 a été l’étincelle !

Dans un discours récent, le président français, Emmanuel Macron, a dit que « le monde d’après ne devra pas être comme le monde d’avant ! » Prise de conscience qui ne peut que susciter de l’espoir, mais peut aussi rester parole en l’air pour une raison simple : si aujourd’hui vous avez un commerce fermé, si aujourd’hui vous être salarié au chômage technique dû aux mesures de confinement, bref quelle que soit votre situation, ne souhaitez-vous pas un « retour à la normale » qui seul peut vous permettre de gagner de nouveau votre vie ?

Le problème est que dans la dynamique globale, nous gagnons notre vie à la perdre ! C’est à mon sens le message symbolique que contient la pandémie actuelle. Elle révèle l’extrême fragilité et absurdité de notre modèle de vie. Si donc la seule issue que nous offre le système est de relancer la machine dès que la pandémie sera jugulée, que peut nous réserver le monde d’après ? Si on ne veut pas semer de nouveau les graines d’une nouvelle crise, de quelque nature qu’elle soit, mais plus grave encore, ce n’est qu’en changeant de paradigme qu’on y parviendra.

Le paradigme auquel obéit actuellement notre monde pose en principe que ce qui est infini est rare, la monnaie, et infini ce qui est limité, les ressources naturelles.

Tout est dit en une seule petite phrase. Si nous voulons que le « monde d’après » soit durable, résilient et équitable il faut remettre le principe fondamental à l’endroit.

La monnaie est infinie, les ressources naturelles sont limitées, le modèle de vie humain doit être régulé par ce que la planète peut soutenir et non par l’argent.

Et comment passer de l’un à l’autre ? Car il ne s’agit pas d’effacer une phrase sur le tableau et de la remplacer par une autre. La clé, pour la période transitoire résiderait dans la mise en service d’une monnaie nationale complémentaire pour le Bien commun, sans dette, à cours légal, émise sur la pertinence de projets démocratiquement débattus et validés. Cette proposition n’est pas uniquement à destination de la France mais de tous pays.

C’est tout le sujet que j’ai présenté au président français dans un message laissé sur l’espace contact de l’Élysée.

Le temps est peut-être venu ? Ce message risque fort de ne jamais parvenir à son destinataire. à moins peut-être d’être soutenu par bon nombre d’entre vous. Et si vous laissiez un message à l’Élysée pour demander l’instauration d’un débat public sur Idée proposée par Philippe Derudder posté le 18 mars 2020 ?

Et pour les autres pays, écrire à vos dirigeants, députés, personnalités influentes en vous inspirant si vous le voulez bien, du texte que j’ai écrit au président Macron.

Je vous rappelle que la proposition est présentée plus largement sur mon site dont le lien est : https://lhed.fr/action-politique

En comptant sur votre appui, amicalement,

Philippe Derudder


Ecrivez à l’Elysée pour relayer le message

Voici une idée de message à envoyer via le formulaire de contact de l’Elysée :

« Monsieur le Président, je vous demande de prendre en considération et de mettre en débat public la proposition que Philippe Derudder a déposée dans cette boîte de contact qui repose sur l’idée de la mise en service d’une monnaie complémentaire nationale, non convertible, à cours légal, fléchée vers une consommation responsable, créée sans dette en contrepartie de projets socio-écologiques issus du débat public et validés par un processus démocratique consensuel : https://lhed.fr/action-politique.

Avec mes respectueuses salutations »



Merci

Merci à Philippe Derudder pour son action dans le développement des monnaies locales. Soyez nombreux à le relayer et à écrire au Président de la République. Nous sommes les citoyens, nous souhaitons voir La Fève et les autres monnaies locales se développer, c’est donc notre devoir d’y contribuer également. Et c’est tellement facile, un message et hop, c’est envoyé !

Crédit photo : Yves Michel




Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs marqués * sont obligatoires.


Suivez-nous

Newsletter de La Fève